S’approprier l’éolien

Article extrait du dernier journal de Sortir du nucléaire. Intéressé-e ? Abonnez-vous !

L’objectif de la SE2050 votée en mai est d’atteindre 4’300 GWh éoliens en Suisse d’ici 2050, soit 50 fois plus qu’aujourd’hui et 8 % de la consommation future totale. Comment relever ce défi ?

Mauvais débuts

Plusieurs consultations communales ont abouti au refus ou à la réduction de projets. La population riveraine a été « vaccinée » contre l’éolien : procédures de consultation faibles ou inexistantes, absence apparente de bénéfice local, pressions. Mais ces erreurs se font désormais rares, les phases de consultation se font plus en amont et la transparence est plus forte.

Une mauvaise image

Un article de la RTS relate que « 9 des 14 communes qui accueillent sur leur territoire des grandes éoliennes se sont démarquées par leur faible soutien à la Stratégie énergétique, 5 d’entre elles ont carrément refusé l’objet » (1). Alors comment faire progresser l’éolien ? La SE2050 accordera dorénavant aux projets d’éoliennes le statut d’intérêt national. Cette manière forte sera sans doute utile mais elle n’est pas la seule possible.

Inciter les coopératives communales

Les cantons et communes peuvent saisir cette occasion pour inciter au développement de coopératives communales ou intercommunales. Habitants, PME locales et collectivités pourraient y placer leur épargne, sur le modèle danois bien rôdé. Le projet EolJorat (Lausanne) est promu et géré par les SIL, tout en consultant les communes riveraines. Rien ne garantit que ce qui a fonctionné depuis 20 ans en Scandinavie fera mouche ici, mais la perspective intéresse ceux que nous avons interrogés.

Renouvellement des élus en place

La transition énergétique nécessite de tourner une page restée si longtemps ouverte qu’un pli rigide s’y est formé : nous sommes bloqués au chapitre uranium et fossiles. Saurons-nous tourner la page ? Benjamin Rudaz y croit : « J’espère toujours qu’un éveil se produira auprès des conservateurs. Malheureusement, une majorité de dirigeants, impressionnée par les lobbyistes des grands groupes énergétiques, baigne dans une bulle pro-nucléaire. De nouveaux politiciens de droite ayant grandi dans l’après-Tchernobyl-Fukushima auront plus de sympathie pour l’éolien. »

Accélérateurs en vue !

Il y a plusieurs lueurs d’espoir pour réussir le pari de la SE2050. L’Office fédéral de l’environnement va fournir des manuels d’aide pour clarifier la manière d’évaluer les projets. Les cantons qui ont un plan d’aménagement cantonal donnent aussi un signal d’espoir. Et puis le Tribunal fédéral tranchera sur les recours. Des jurisprudences seront posées, elles devraient arbitrer en faveur de l’éolien. En 2017, aucune nouvelle éolienne ne sera érigée, mais les voyants pourraient bien tourner au vert tout prochainement pour les 70 parcs en attente d’autorisation.

PDR & BR

  1. https://tinyurl.com/rts-communes-eoliennes

photo : Eolienne à Entlebuch (Lu), par Felix Broennimann

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

For spam filtering purposes, please copy the number 4243 to the field below: