La fable du nucléaire sans CO2

Contrairement aux idées fausses colportées par l’industrie nucléaire, la filière nucléaire prise dans son ensemble rejette des volumes de CO2 non négligeables, liés surtout à l’exploitation minière de l’uranium. En plus, cette émission de CO2 va augmenter à l’avenir avec l’exploitation de mines de moins en moins riches en uranium, ce qui implique une quantité de roches à manipuler de plus en plus énormes avec de l’énergie mise en œuvre correspondante. Pour couvrir les besoins en électricité des mines d’uranium on y installe des centrales électriques à charbon, et pour couvrir les besoins des énormes machines de chantier il faut apporter des quantités de diesel correspondantes, qui vont aussi produire le CO2 inhérent.

1 thought on “La fable du nucléaire sans CO2

  1. Répondre
    Nicolas Kaiser - 28 avril 2021

    Le nucléaire émet autant de CO2 sur toute sa durée de vie, extraction de l’uranium comprise que des éoliennes, 2 fois moins que l’hydroélectrique et 4 fois moins que le solaire!
    https://www.electricitymap.org/zone/FR
    Et merci de siter vos sources!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to top