Traité d’Interdiction des Armes Nucléaires : la Suisse partie prenante ?

Le 25 avril nous avons organisé, avec le soutien de la Ville de Genève, une soirée sur le Traité d’Interdiction des Armes Nucléaires qui a permis à l’ONG ICAN www.icanw.org de recevoir le Prix Nobel de la paix en 2017.

  • Introduction de Mme la Magistrate Sandrine Salerno, Conseillère administrative de la Ville de Genève
  • Conférence de Mme Izadora Zubek et M. Dominique Lalanne, ICAN : « Le nouveau traité d'interdiction des armes nucléaires »
  • Intervention de M. Carlo Sommaruga, Conseiller national genevois : « Le rôle que la Suisse pourrait jouer pour faire progresser ce Traité »

Cette soirée a eu lieu au Palais Eynard à Genève.

 

Formation compteur Geiger

Nous organisons le 28 avril à Lausanne un stage ouvert à celles et ceux qui veulent apprendre à manier un compteur Geiger et à correctement interpréter les relevés. Roland Desbordes, président de l’association CRIIRAD, animera ce stage.

Il traitera aussi de la question des balises que les communes commencent à installer pour faire des relevés indépendants. 

Le 26 avril 1986, il y a 31 ans, la plus grave catastrophe nucléaire commençait à Tchernobyl en Ukraine. En France à cette époque, la propagande pro-nucléaire dominait largement les médias de masse, la version officielle s’est donc imposée au début : « Le nuage radioactif épargne la France ! » Des citoyens incrédules se sont mis à examiner eux-mêmes les niveaux de radioactivité. Leur travail a démonté le mythe des frontières nationales antiparticules. La CRIIRAD – Commission de Recherche et d’Information Indépendantes sur la Radioactivité – était née. Après Fukushima, elle s’est rendue au Japon pour aider des citoyens à installer leur système indépendant de relevés de la contamination. Ne manquez pas l’occasion de vous approprier ce savoir-faire !

Assemblée Générale 2018

L’Assemblée Générale annuelle de l’Sortir du nucléaire Suisse romande s'est tenue vendredi 27 avril à Lausanne.

Après la partie statutaire, M. Rémy Pagani, Conseiller administratif de la ville de Genève et M. Roland Desbordes, physicien et président de la CRIIRAD (Valence, F) sont intervienus sur la surveillance des niveaux de contamination radioactive par les citoyens et les municipalités.

Résumé

19h00   Partie statutaire                                    

  1. Mot de bienvenue par Erica Hennequin, Présidente
  2. Approbation du PV de l’Assemblée Générale 2017
  3. Année 2017
  • Rapport annuel 2017, présentation des comptes 2017, lecture du rapport des vérificateurs aux comptes, vote sur les comptes 2017
  1. Année 2018
  • Perspectives 2018, embauche d’une nouvelle Secrétaire générale, présentation du budget 2018, vote sur le budget 2018
  1. Elections
  • Vérificateurs des comptes 2018
  • Membres du Comité

Sont élus dans ce nouveau Comité : Irène Anex-dit-Chenaud, Kurt Fischer, Erica Hennequin, Marc Oran, Claire Peter, Philippe de Rougemont, Christian van Singer.

  • Election du Président

Philippe de Rougemont est élu Président.

  • Election de la Caissière

20h15   Conférence-débat

« Le rôle des villes pour mesurer la radioactivité de manière indépendante »

par Rémy Pagani, Maire de Genève, et Roland Desbordes, Président de la CRIIRAD

La conférence a été riche en réflexions grâce à l’engagement de nos 3 invités de marque : Jean-Yves Pidoux de la municipalité de Lausanne, Rémy Pagani Maire de Genève et Roland Desbordes le Président de la CRIIRAD.

Les villes peuvent-elles contribuer à une information transparente de la population en cas d’accident nucléaire, ici ou ailleurs ? Epineuse question. Elles peuvent en tout cas participer à un réseau d’alerte qui sera d’autant plus efficace que les points de mesure seront nombreux.

Roland Desbordes a été impressionné par l’implication de ces deux élus locaux qui s’engagent concrètement contre le nucléaire. « Le nuage de Ruthénium qui est arrivé en Europe à l’automne dernier, personne ne sait d’où il vient, c’est une faillite grave de ce réseau de mesure qui pourrait être vraiment utile dans de pareils cas ! Si un nouvel accident nucléaire survient quelque part, que serons-nous capables de faire ? En France, en cas d’accident grave, les seules informations autorisées sont les informations officielles ; si nous publions nos propres analyses l’armée interviendrait… »

« Ce que nous faisons aujourd’hui aura des conséquences en 2100.

Mais surtout, ce que nous ne faisons pas aujourd’hui aura des conséquences en 2100. »

Jean-Yves Pidoux

Sortie annuelle le 21 octobre 2017

Notre sortie annuelle aura lieu le samedi 21 octobre au matin, avec un programme résolument tourné vers la transition énergétique : nous allons visiter la centrale hydroélectrique de Hongrin-Léman. Mise en service dans les années 70, cette centrale a vu sa capacité augmenter cette année pour atteindre désormais 480 MW. L’usine de Veytaux permet de stocker près de 100 GWh dans son bassin en pompant l’eau du Léman et la restitue lorsque nécessaire : un ouvrage taillé pour servir de pile de régulation ! Inscrivez-vous rapidement à info[at]sortirdunucleaire.ch, les places sont limitées à 30 personnes !

La visite est gratuite, des habits chauds et des bonnes chaussures sont recommandés, et nous vous rendons attentifs au fait que la visite d’une centrale hydroélectrique n’est pas indiquée pour des porteurs de pacemaker.

Programme :
09h30 Rendez-vous devant la centrale existante de Veytaux
Visionnement des films de présentation FMHL et FMHL+
10h00 Visite de la centrale existante de Veytaux
11h00 Visite de la nouvelle centrale de Veytaux
12h00 Fin des visites sur place
12h30 Repas dans un restaurant proche, prix à la charge des participants

Le plus simple pour y accéder est en train (depuis Lausanne, train régional pour Villeneuve, arrêt "Chillon", 5 minutes de marche en direction de Villeneuve), ou train direct pour Montreux et fin en bus (Ligne 201 direction Villeneuve, arrêt "Grandchamp").
En voiture il y a le parking des visiteurs pour le Château de Chillon qui n’est pas loin (mi chemin entre la gare de Chillon et la centrale de Veytaux).
 

Rendez-vous de rentrée

C'est la rentrée, pleine d'énergie (renouvelable !) et de motivation !

Voici nos prochains rendez-vous.
_________________________________________

Samedi 16 septembre : Alternatiba à Genève

Le village des alternatives revient à Genève pour la 3ème fois et nous y tiendrons un stand commun avec nos amis de Contratom

Le site d'Alternatiba Léman
Le programme
________________________________________

16 et 17 septembre : Marché Bio de Saignelégier

Nous serons également présents au marché bio de Saignelégier

N'hésitez pas à venir nous donner un coup de mains pour tenir le stand
_______________________________________

23 septembre : Soutien aux enfants de Tchernobyl

L'association Enfants de Tchernobyl Belarus vous convie à un buffet musical le samedi 23 septembre de 12h à 16h à la Ferme de Budé, Petit Saconnex. A l’accordéon Patrice Mugny

Tous les dons récoltés – aussi petits soient-ils – sont destinés à l'Institut Belrad qui soigne les enfants de Tchernobyl et des environs depuis l'accident nucléaire de 1986. Cet institut est financé et soutenu par
- Enfants de Tchernobyl Belarus
- Soigner les enfants de Tchernobyl

Si vous avez des dons en cuisine, vous pouvez apporter salade ou pâtisserie.

_______________________________________

2-4 novembre : Forum Social Mondial Antinucléaire

Nous serons présents au Forum Social Mondial Antinucléaire à Paris cet automne !
En route vers un monde sans nucléaire, ni civil ni militaire

Sortie annuelle le 8 octobre : visite de l’éolienne de Charrat !

Ce samedi 8 octobre, dans la matinée, nous irons visiter l'éolienne de Charrat (VS).

Lors de sa mise en service, en juillet 2012, "Adonis" était l'éolienne la plus grande de Suisse.

Elle couvre à elle seule 50 % des besoins de la commune de Charrat.

 

 

Rendez-vous à 10h45 à la gare de Martigny, nous prendrons une navette pour nous rendre sur place.

Inscrivez-vous :
Personnes de contact :
Raphael Michellod (079 362 60 06) et Ilias Panchard (079 922 63 31)
Au plaisir de vous y voir !

19 juin : une marche pour sortir du nucléaire

Marche pacifique et en famille "Sortons du nucléaire"
Dimanche 19 juin 2016

Arrêter Beznau, immédiatement !

Le dimanche 19 juin, la 4ème manifestation nationale « Sortons du nucléaire » aura lieu en Argovie dans la région de la centrale nucléaire de Beznau. La manifestation comprendra des randonnées courtes & longues sur différents trajets jusqu'à un lieu de rassemblement où nos revendications seront soutenues par des discours, de la musique, ainsi qu'à boire et à manger.

---> Inscriptions souhaitées d'ici lundi 13 juin SVP

Des transports collectifs en train sont organisés, inscrivez-vous ci-dessous !

Plus d'informations sur : http://www.sortonsdunucleaire.ch/

Tchernobyl : 30 ans après…

Pour les 30 ans de Tchernobyl : de nombreux événements

La semaine prochaine, 30 ans après la catastrophe nucléaire de Tchernobyl, des distributions, actions et conférences auront lieu dans de nombreuses villes :
  • Distributions de flyers mardi 26 avril dans les gares suivantes : Sion, Romont, Lausanne, Vevey, Montreux, La Tour de Peilz, Neuchâtel, Nyon, Genève, Cossonay/Penthalaz.
  • Flash-mob filmée à Lausanne (26 avril, 17h45, place de l'Europe)
  • Flash-mob à Delémont (26 avril, 18h10 devant la Gare). Contact pour participer : 079 294 17 57
  • Manifestation à Genève, organisée par Contratom, Greenpeace et Sortir du nucléaire. Venez nombreux et en famille !
  • Conférences de Fulcieri Maltini, ingénieur chargé du démantèlement d'anciennes centrales soviétiques. 

Votre participation est importante, merci de partager ces rendez-vous !
Pour plus d'informations : / 079 922 63 31

Méga-projet nucléaire en Inde : reportage en présence du réalisateur

Méga-projet nucléaire en Inde: Reportage en présence du réalisateur
L'Inde prévoit de construire une méga-centrale nucléaire Areva 30 fois plus grosse que Mühleberg, à Jaitapur au bord de la mer d'Arabie entre Bombay et Goa. Quatre ans après Fukushima, l'Inde est un des rares pays à vouloir encore investir dans cette industrie.
 
Ancien chercheur à l'institut de l'énergie atomique indien, auteur et réalisateur,  Pradeep Indulkar est devenu le fer de lance du mouvement d'opposition des riverains contre le projet de Jaitapur (voir dossier).
 
Il sera présent à l'issue des projections de son reportage Jaitapur Live que nous organisons dans les localités suivantes (entrée gratuite, chapeau à la sortie) :

  • Lausanne : Jeudi 16 avril à 20h30 : Hôtel Alpha Palmiers (1)
  • Morat : Jeudi 23 avril à 19h30  Hôtel Murtenhof
  • Bulle : Mercredi 29 avril  20h Hôtel de ville                                                                                          
  • Genève : Mercredi 06 mai 19h Maison des arts du Grütli, fonction:cinéma
  • Martigny : Vendredi 08 mai 19h30 Salle des Vampires
  • Neuchâtel : Mardi 5 ou jeudi 7 mai (date à confirmer) au Musée d'histoire naturelle

 
Nous vous invitons à découvrir le projet de Jaitapur et surtout le mouvement de protestation qu'il a suscité. Vous pourrez aussi poser vos questions à M. Indulkar (service d'interprète).

Scroll to top